top of page

La Vérité sur les Reflux : Comprendre les Mécanismes, les Symptômes et les Différents Types




Comment se manifestent les reflux acides ?


Les reflux acides se manifestent par une sensation de brûlure désagréable et des problèmes digestifs. Cela est dû au fait que la valve entre l'estomac et l'intestin grêle nécessite un contenu gastrique suffisamment acide pour s'ouvrir et permettre le passage dans l'intestin. Si les aliments ne sont pas assez acides, la valve reste fermée, ce qui entraîne la stagnation et la pourriture des aliments mal digérés dans l'estomac. Pour échapper à cette situation, ils finissent par refluer dans l'œsophage. Même si les aliments ne sont pas assez acides pour pénétrer rapidement dans l'intestin, leur acidité est trop élevée pour la muqueuse de l'œsophage, qui n'est pas conçue pour résister à un reflux régulier du contenu gastrique. Cela provoque de nombreux cas de brûlures d'estomac ou de reflux acide.


Quelles sont les causes profondes de tes reflux ?


Voici la nouvelle peu réjouissante : le reflux acide n'est pas uniquement déclenché par les aliments épicés ; il existe de nombreuses causes sous-jacentes à prendre en considération.


Mais voici la bonne nouvelle : une fois que tu as identifié ce qui cause tes reflux acides, tu peux élaborer un plan pour les soulager. Et c'est précisément ce que j'aide mes patients à faire : identifier les causes profondes et élaborer une stratégie pour soulager et prévenir le reflux.



  • Affaiblissement du Sphincter Œsophagien Inférieur (LES) Le sphincter œsophagien inférieur (LES) est un muscle qui agit comme une "porte" entre l'estomac et l'œsophage. Idéalement, le sphincter s'ouvre pour permettre aux aliments et aux boissons d'entrer dans l'estomac, puis se referme pour empêcher le reflux de l'acide gastrique dans l'œsophage. Lorsque ce muscle s'affaiblit ou subit une pression excessive, il peut ne pas remplir correctement sa fonction, ce qui entraîne un reflux acide. Certains aliments et boissons peuvent solliciter le LES, comme nous le verrons sous peu.

  • Augmentation de la Pression Abdominale La prise de poids peut augmenter la pression à l'intérieur de l'estomac, exerçant une pression supplémentaire sur le LES. La grossesse exerce également une pression significative sur le sphincter, car les changements hormonaux pendant la grossesse peuvent détendre le LES, augmentant ainsi le risque de reflux acide, indépendamment de la prise de poids. De plus, les ballonnements résultant de sensibilités alimentaires ou de problèmes digestifs peuvent accroître la pression abdominale, contribuant ainsi au reflux acide. Nous approfondirons ce point ci-dessous.

  • Médicaments Certains médicaments peuvent augmenter le risque de reflux acide, notamment les antibiotiques, certains analgésiques spécifiques, certains antidépresseurs, les suppléments de potassium et la progestérone. Si tu prends des médicaments sur ordonnance et que tu souffres de reflux acide, consulte ton médecin pour savoir si le reflux acide pourrait être un effet secondaire de ton traitement.

  • Tabagisme La plupart des gens savent que fumer n'est pas une habitude saine et qu'il augmente le risque de cancer du poumon. Cependant, ce que l'on sait moins, c'est que le tabagisme accroît également le risque de reflux acide. Comment ? La nicotine détend le muscle du LES, facilitant ainsi le reflux du contenu gastrique dans l'œsophage.

  • Hernie Hiatale Votre diaphragme, un muscle mince sous les poumons qui facilite la respiration, sépare normalement l'estomac, situé en dessous, de l'œsophage qui le traverse. Dans le cas d'une hernie hiatale, une partie de l'estomac fait saillie à travers le diaphragme, augmentant ainsi la pression sur le contenu de l'estomac et provoquant un reflux acide, similaire à l'impact de la prise de poids ou de la grossesse. Tout le monde atteint d'une hernie hiatale ne présente pas nécessairement de symptômes, mais ceux qui en souffrent peuvent éprouver des symptômes similaires à ceux du reflux acide.

Causes Inattendues du Reflux Acide Bien que tu puisses être familier avec les causes mentionnées ci-dessus du reflux acide, les suivantes pourraient te surprendre :


  • SIBO & SCI : Le reflux acide est fréquent chez les personnes atteintes de SIBO (Croissance Bactérienne de l'Intestin Grêle) ou du syndrome de l'intestin irritable (SCI). Souvent, ces conditions coexistent, et les ballonnements associés au SIBO et au SCI peuvent pousser les contenus de l'estomac vers le haut, contribuant ainsi au reflux acide.

  • Réactions à l'Histamine : Parfois, les symptômes du reflux acide peuvent ressembler à ceux d'une réaction à l'histamine ou d'une allergie alimentaire. Les réactions à l'histamine ne se limitent pas aux symptômes allergiques typiques comme le nez qui coule et les yeux larmoyants lors des allergies saisonnières. Elles peuvent engendrer divers symptômes, notamment les ballonnements, le reflux acide, la diarrhée, les palpitations cardiaques, les migraines, et plus encore. Ces réactions peuvent résulter de la consommation d'aliments riches en histamine ou de problèmes d'élimination de l'histamine.

  • Stress et Anxiété : Le stress et l'anxiété peuvent surprendre en aggravant les brûlures d'estomac. Le stress perturbe la digestion en mettant le corps en mode "combat ou fuite" plutôt qu'en mode "repos et digestion". Cette augmentation du stress peut accroître la pression dans l'estomac, augmentant ainsi le risque de reflux acide. Une gestion efficace du stress peut améliorer la qualité de vie globale, y compris en réduisant le risque de reflux acide.




Les Différents Types de Reflux

Le reflux gastro-œsophagien comprend plusieurs variantes plutôt qu'un trouble unique. Voici les types de reflux les plus courants :

  • Reflux Silencieux (RGO) : Il ressemble au reflux acide classique, mais les symptômes du LPR peuvent être plus subtils, tels que l'enrouement, la toux constante, l'éclaircissement excessif de la gorge, la sensation de globus (une boule dans la gorge) et l'écoulement post-nasal chronique.

  • Reflux Biliaire : Les acides biliaires, des fluides digestifs produits par le foie et stockés dans la vésicule biliaire, remontent dans l'estomac ou parfois jusqu'à l'œsophage lorsque le muscle sphincter est affaibli. Les symptômes du reflux biliaire peuvent ressembler à ceux du reflux acide, ce qui rend le diagnostic compliqué.

  • Œsophagite Éosinophilique (EOE) : Il s'agit d'une condition distincte du reflux acide, bien que les symptômes puissent être similaires. L'EOE résulte d'une réaction anormale des globules blancs aux aliments, provoquant inflammation, reflux acide et difficultés à avaler. Les allergènes alimentaires et environnementaux sont souvent associés à l'EOE, mais ils n'apparaissent pas toujours dans les tests d'allergie. C'est une maladie rare, et je sais de quoi je parle car je l'ai eue. À l'époque où j'ai été diagnostiqué, personne ne savait ce que c'était. La seule option qui m'a été proposée était de prendre des IPP et des stéroïdes, que j'ai bien sûr refusés. J'ai mis en place mon propre protocole, et ils étaient incrédules lorsque j'ai réussi à inverser cette maladie. Maintenant, je vis sans tous ces symptômes qui m'empêchaient de dormir, de boire et de manger.


Comment diagnostique-t-on le reflux acide ?


Le médecin peut diagnostiquer le reflux acide en se basant sur les antécédents médicaux et les symptômes du patient. Cependant, une endoscopie est la méthode de diagnostic la plus fiable. Elle consiste à insérer un petit tube équipé d'une caméra dans la gorge pour examiner l'œsophage et l'estomac, rechercher des inflammations, voire prélever un échantillon de tissu œsophagien pour des tests en laboratoire.


Traitement du reflux acide ?

Le traitement le plus courant prescrit par le médecin est la prescription d'inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Ces médicaments réduisent les symptômes en bloquant la production excessive d'acide gastrique. Cependant, les IPP ne traitent pas la cause sous-jacente du reflux et sont généralement destinés à une utilisation à court terme, car une utilisation prolongée peut entraîner divers effets secondaires et problèmes de santé.


Le hic, c'est que les IPP ne sont pas destinés à être une solution à long terme : ils ne traitent pas la cause profonde du reflux acide, ils se contentent de gérer les symptômes., en reduisant la production de jus gastrique.


Il est très courant qu'une pris des IPP sur le long terme ou court terme peuvent causer d'autre problémes:


Une utilisation à court terme peut entraîner :

  • Des maux de tête

  • Des étourdissements

  • Des éruptions cutanées

  • De la diarrhée

  • Des nausées

  • Des flatulences

  • De la constipation


Une utilisation à long terme peut entraîner :

  • Une maladie rénale chronique

  • Des fractures osseuses

  • Une démence

  • Une pneumonie

  • Une carence en vitamine B12 et autres mineraux tel que le magnesium et le calcium

  • Une diarrhée associée à Clostridium difficile

  • Une dysbiose SIBO

  • SII

  • Une infection parasitaire ou bacterienne


Il faut sortir de ce cercle vicieux et trouver la cause profonde du reflux acide, pour te permettre de passer à une vie plus sereine sans symptômes. Adieu, les antiacides !


Que faire pour réduire les reflux ?


Éviter les déclencheurs connus : Évitez les aliments, les boissons et les médicaments qui détendent le muscle sphincter entre l'estomac et l'œsophage, même si vous ne connaissez pas encore tous vos déclencheurs.

  • Les déclencheurs courants peuvent être résumés par l'acronyme CRAP : Cola/soda/carbonatation, chocolat, café, caféine, Glucides raffinés, Aliments acides, Médicaments, Aliments transformés.

Aliments:

C - Cola/soda/carbonatation, chocolat, café, caféine (Désolée !)

R - Glucides raffinés - biscuits, muffins, crackers, pâtisseries et beignets.

A - Aliments acides qui aggravent le reflux (agrumes, tomates, vinaigre) et l'alcool

P - Menthe poivrée, médicaments sur ordonnance ou en vente libre comme l'aspirine, Les aliments transformés (en particulier les aliments riches en glucides sucrés et en glucides gras)

  • Éviter de manger au moins 3 heures avant le coucher pour éviter de perturber la digestion pendant le sommeil.

  • Rester debout après les repas pour permettre à votre système digestif de faire son travail correctement.

  • Privilégier une activité légère après les repas plutôt qu'un exercice intensif immédiatement après avoir mangé.


Si tu souhaites explorer des solutions plus naturelles et découvrir la cause profonde de tes reflux pour améliorer ta santé, tu peux réserver dès aujourd'hui un bilan offert.



Je t'offre deux questionnaires à télécharger immédiatement :


  1. Tu ressens que ton système nerveux est bloqué en mode survie car tu te sens très stressé et fatigué :

Télécharge rapidement le questionnaire "Est-ce que ton système nerveux est bloqué ?"


  1. Tu as entendu parler du SIBO mais tu n'es pas sûr d'en avoir un :

Fais rapidement le test "Est-ce que j'ai un SIBO?" qui est offert.


70 vues

Comments


bottom of page